On a testé “Tropico 6” en famille

Nouvelle semaine nouveaux test, cette semaine, une famille a testé le jeu de gestion “Tropico 6” pour nous.

Tropico 6 n’est pas un jeu de gestion comme les autres. Tous les aspects du jeu sont semblables à d’autres jeux du genre, mais c’est dans sa manière de traiter le sujet qu’il se démarque. Le jeu aborde le sujet des dictatures caribéennes de la seconde moitié du XXe siècles avec une bonne grosse dose de second degré.

Le jeu est fait pour les férus d’histoire, c’est pas non plus un cours d’histoire, mais quand on est en train d’étudier la guerre froide, le jeu est hilarantNous dit l'aîné, un lycéen en première
Une vue de ce que peut donner une partie bien avancée ©Limbic Entertainment

On ne peut pas vraiment lui donner tort. Vous commencez votre partie à la fin du XIXe siècle,vous êtes le leader d’une île des Caraïbes sous “protection” Britannique. Il ne vous reste plus qu’à faire les bons choix économiques pour garder le pouvoir. Vos multiples conseillers sont à vos côtés pour vous aiguiller dans vos choix. En revanche, ce n’est pas dit qu’il ait son BAC grâce au jeu.

Les conseillers participent vraiment au charme du jeu, ils sont tous caricaturaux au possible, mais c’est ce qui m’a fait adhérer aux opus précédentsNous dit le papa, fan de jeu gestion depuis Simcity sur SNES
Le palais présidentiel, personnalisable à volonté ©Limbic Entertainment

Pour réussir à vous faire une place entre les superpuissances mondiales, vous allez devoir fonder une économie, et le faire à l’ancienne. Tout commence par de l’agriculture et des échanges commerciaux, puis la machine s’emballe quand vous commencez à transformer vos matières premières en cigares, en rhums ou en vendant des armes à feu à qui veut bien les acheter.

Graphiquement, le jeux ne casse pas trois pattes à un canard, en tout cas sur le PC familiale, qui commence à dater.Avoue le papa, avant d’insister sur le fait que ce n’est pas du tout un critère primordial quand il choisi un jeu de gestion

Après avoir vérifier sur un ordinateur plus récent que celui de notre famille test, le jeu s’avère très beau, sans pour autant bouleverser les standards graphiques actuels.

Les personnages sont rigolos, mais le jeu est un peu nul.Nous dit la cadette de la famille, 13 ans qui ne comprend pas pourquoi tout le monde est “camarade”

Le jeu est bourré de blagues historiques etil faut quelques notions d’économie pour pouvoir réellement s’amuser. Sauf qu’en cinquième, la guerre froide n’est pas abordée et les cours de SES sont encore loin.

Le gameplay n’est pas très excitant non plus, on clique juste dans des menus en fait, moi je préfère Zelda.Ajoute-t-elle
©Limbic Entertainment

Le bilan de ce test est plutôt clair : le jeu s’adresse aux fans de gestion et d’histoire. Si vous ne connaissez ni Ernesto Rafaël Guevara de la Serna ni Fidel Alejandro Castro Ruz ou que vous trouviez Simcity ennuyeux à mourir, vous passerez sûrement à côté du jeu.

Nous, nous sommes comme le papa de notre famille de testeurs, on a adoré !

LE LEXIQUE DU JEU VIDÉO