5 Choses que vous ne saviez pas à propos de Pac-Man

Rémi Capdevielle - Le 02 Juin 2020
Image en une : ©DR

Le 22 mai dernier, une légende du jeu vidéo fêtait ses 40 ans. Il est « rond comme un ballon », « plus jaune qu’un citron » (merci William Leymergie) et il mange de malheureux fantômes qui ne lui ont, à priori, rien fait. Son nom : Pac-Man. L’occasion de vous révéler 5 choses que vous ne saviez peut-être pas à propos du jeu vidéo-phénomène des années 80, devenu icône de la pop-culture moderne.

1 - Pac-Man est inspiré d’une pizza, un « Kanji » et Popeye

La légende veut que le design original de Pac-Man soit inspiré d’une pizza « à laquelle il manquait une part ». C’est son créateur, Toru Iwatani, qui le dit. Il avouera pourtant en 1986 que cette explication est « à moitié-vraie » : il explique alors s’être aussi référé au kanji (symbole de l’alphabet japonais) de la bouche « kuchi », et l’avoir simplement arrondi. Iwatani raconte aussi avoir tiré du personnage de Popeye, qui a souvent besoin d’une boîte d’épinards pour vaincre ses ennemis, le concept des « power-up » qui permettent à Pac-Man de déguster du fantôme.

2 - Il a failli s'appeler « Puck-Man »

Nous sommes le 22 mai 1980. La première borne d’arcade estampillée « Puck-Man » est installée dans l’entrée d’un cinéma de Tokyo pour un test grand-public. « Puck » comme le « palet de hockey » en anglais, en référence à la forme du personnage principal. Un nom qui ne dépassera jamais les frontières commerciales du Japon. Choisi par le constructeur de bornes d’arcades Midway plus tard la même année pour être distribué sur le marché américain, il est alors renommé « Pac-Man ». En japonais, le terme « paku paku » représente d’ailleurs l’action d’ouvrir et fermer la bouche pour manger.
Mais la véritable raison de ce changement d’identité est beaucoup moins classe : éviter le griffonnage de bornes « Puck-Man » avec un mauvais jeu de mots si l’on remplace le « P » par un « F ». Vous l’avez ?

3 - Son créateur n’a pas touché le pactole

Si la franchise Pac-Man avait déjà rapporté 3,5 milliards de dollars 10 ans après sa mise sur le marché, selon le magazine US Gamer, son créateur n’en a pas vraiment profité.
Interrogé , Toru Iwatani explique qu’il « n’a pas eu de véritable récompense pour le succès de Pac-Man. J’étais juste un employé. Il n’y a pas eu de changement dans mon salaire, ni de bonus, ou de distinction particulière ». Fair play, Toru Iwatani est aujourd’hui professeur de design au département jeux vidéo de l’Institut Polytechnique de Tokyo.

4 - Le plus haut score possible est 3 333 360 points

Même si Pac-Man n’a pas réellement de fin en soi, un homme est parvenu à terminer les 255 niveaux du jeu (le 256ème est un écran « buggé », donc impossible à terminer) et dépasser les 3 millions de points. Il s’appelle Billy Mitchell. Le 4 juillet 1999, cet américain de 33 ans devient le premier joueur de l’histoire à atteindre le « score parfait » à Pac-Man. Un exploit réalisé en 6 heures et avec une seule vie (!) lors d’une compétition organisée dans une arcade du New Hampshire, aux Etats-Unis.
On a appris, depuis, que Mitchell aurait triché sur l’un de ses autres exploits, son score-record sur Donkey Kong. Ses titres mondiaux lui ont donc été retirés en 2018 par le Guinness Book des Records.

5 - Son succès était plutôt inattendu

A l’origine, Pac-Man connaît un succès relatif au Japon lors de sa sortie officielle en juillet 1980. Et pour cause, le jeu est non-violent, coloré et Iwatani l’a conçu pour attirer le public féminin, alors que la majorité des gamers de l’époque préfèrent la vitesse et la nervosité des jeux de tir comme « Space Invader » ou « Asteroids ». Pac-Man est même d’abord snobé à sa sortie par des opérateurs d’arcades américains lors d’un show de démonstration, qui lui préféreront un jeu de course de Namco baptisé « Rally X ». C’est à son arrivée aux USA en octobre 1980 qu’il connaîtra le succès. Un succès auquel ne s’attendait même pas le fondateur de Namco, feu Masaya Nakamura, qui « n’imaginais pas que Pac-Man devienne un hit international de cette ampleur ». Pac-Man écoulera par la suite 400 000 bornes aux USA pour devenir le jeu d’arcade le plus populaire de tous les temps.

Pac-Man Console: Nintendo 3DS, Nintendo Entertainment System, Wii, Wii U ©Nintendo