Comment bien choisir un jeu vidéo ? 1ère partie : l’âge conseillé.

"J't'assure tous mes copains l’ont déjà !" Vous avez déjà dû entendre cela des dizaines de fois. Lorsqu'un enfant ou un ado vous "tanne" pour avoir le dernier jeu vidéo à la mode. Problème, il a 11 ans et sur la boîte il y a le chiffre 12 qui s’affiche. Alors comment faire ? À qui demander des conseils ? Quand on n’y connait rien, on est toujours un peu perdu. Nous allons tenter de répondre à vos interrogations en quelques articles. Et sur Blacknut Le Mag nous ne manquerons pas de vous donner de bonnes indications d'âge, à chaque fois que nous vous parlerons d'un jeu vidéo.

Tout d'abord : avant de passer outre les avertissements sur les boîtes de jeux, il faut comprendre comment ils sont attribués. On est très loin des mises en garde du CSA pour la télévision.

En France, c’est le système PEGI qui fait autorité (Pan European Game Information). Il est censé vous aider à choisir des jeux appropriés pour vos enfants en leur attribuant une classe d’âge et en classifiant leurs contenus. Ce système bénéficie de l'appui des principaux fabricants de consoles. Et il est valable dans 38 pays à travers le monde.

Mais il y a un bémol : contrairement à l’exploitation des films en salles ou à la diffusion de programmes télévisés, il n’y a pas d’instance de contrôle pour les jeux vidéo. Dans les faits : les éditeurs remplissent un formulaire d’évaluation, et en fonction de ce qu’ils ont eux-même déclaré, une recommandation d’âge leur est automatiquement attribuée. Puis un des deux organismes indépendants (le hollandais Nicam pour les jeux de 3 à 7 ans, le britannique VSC pour ceux classés 12, 16 et 18 ans) évalue le jeu et approuve ou modifie l’âge retenu.

L’âge conseillé

C’est la grande question : quel jeu pour quel âge ?

L’âge conseillé signifie que le contenu du jeu, en termes de graphisme ou de scénario, ne risque pas de heurter la sensibilité du public. Mais attention, ce n’est pas parce qu’un jeu est estampillé "3" que vos enfants de 4, 5 ou même 7 ans réussiront à y jouer. Si le contenu n’est pas choquant, il faut souvent avoir des capacités motrices avancées pour contrôler le jeu, qu’un enfant de cet âge n’a pas encore développées, et c’est normal.
Idem, ne mettez jamais un jeu estampillé "18" dans les mains d’un enfant. Mais en fonction des cultures, des familles, du niveau scolaire, la question se pose quant à un ado de 15 ans. Et franchement, certains jeux pour adultes auront peu de chance de le traumatiser, et pourront même l’aider scolairement ! Eh oui !

Voici les différentes classes d’âge instaurées par le système PEGI, vous les retrouverez sur tous les jeux pour consoles :

Le Pictogramme PEGI 3 ans

La plus petite classe d'âge c’est le PEGI 3, ce qui est absurde car (et je me le suis fait confirmer par plusieurs pedopsy) aucun enfant de 3 ans, quel que soit son QI, n’est capable de maîtriser un jeu en tant que tel. Sans parler de la manette qui demande une dextérité rarement acquise avant 6 ans.
En réalité, le PEGI 3, c’est l’assurance d’un jeu adapté à toutes les classes d'âge. S’il y a de la violence, ce sera de façon "comique", à l’image de la violence omniprésente dans les cartoons, comme Bugs Bunny ou Bip Bip et le Coyote.
Mais une immense majorité de ces jeux est réellement injouable avant l'âge de 7 ans.
Notamment les jeux de sports ou de course automobile, FIFA19 ou Mario Kart par exemple.
Ou encore les jeux avec beaucoup de texte qui demandent une maîtrise parfaite de la lecture pour comprendre les énigmes comme Pokemon ou Animal Crossing.

Le Pictogramme PEGI 7 ans

On Passe ensuite au PEGI 7. Là non plus vous ne prenez pas de grands risques côté violence ou sexualité. Dans ces jeux, seules certaines scènes peuvent faire un peu peur à un très très jeune joueur. Aucune grossièreté, pas de violence explicite.

Nous retrouvons dans cette catégorie la plupart des jeux d’aventure et de plateformes cultissimes.
Spyro le dragon, Sonic, Angelo, Yono, Crash Bandicoot, Rayman et Mario (à l’exception du génial Super Mario Odyssey).

Le Pictogramme PEGI 12 ans

On passe ensuite au PEGI 12, la violence est déjà plus présente, même si elle reste sous une forme graphique ou avec des personnages imaginaires. Une certaine nudité peut apparaître et quelques éléments de langage grossier.
En fait on n’y comprend rien.

Super Mario Odyssey par exemple a été classé PEGI 12, une 1ère dans l’histoire du plombier. Pourquoi ?
En fait, on n’en connaît pas les raisons exactes, certains avancent qu'il s'agit d'une violence modérée dans le jeu liée à l'humanisation de Mario dont on pourrait voir les tétons ce qui serait une allusion sexuelle ; d’autre estiment que cela pourrait être en lien avec l'histoire du jeu où la princesse Peach est enlevée par le vilain Bowser pour un mariage forcé.
L’équivalent serait d’interdire tous les dessins-animés de Disney aux enfants avant 12 ans.

Autre classement incompréhensible en PEGI 12, celui de Fortnite. Pourtant le but du jeu est bien de "buter" tous ses concurrents avec des armes, y compris des armes à feu. Dans ce cas il semblerait que l’univers cartoon du jeu en ligne ne le rende pas assez réaliste, ce qui permettrait d’éviter toute confusion. Vous en doutez ?
Rien non plus concernant la fonction "push to talk" qui permet de parler aux autres joueurs d’une partie multijoueurs et donc de les entendre ce qui équivaut à un chat en ligne.

Parmi les jeux incontournables en PEGI 12
ZELDA - SUPER SMASH BROS - Super Mario Odyssey

Les Pictogrammes PEGI 16 ans et PEGI 18 ans

Peu de différences entre les deux.

PEGI 16 : représentation de la violence (ou d’un contact sexuel) semblable à ce que l’on retrouverait dans la réalité (baiser sur la bouche entre deux personnages). Langage grossier plus extrême, parfois utilisation de tabac et de drogues, et représentation d’activités criminelles.

PEGI 18 : représentation de violence crue, c’est à dire les représentations de violence qui donnent au spectateur un sentiment de dégoût.

Tout cela est encore une fois totalement subjectif.

A titre d’exemple parmi les PEGI 16 on retrouve les "point and click". Des enquêtes que vous pouvez jouer en famille et qui ne vous bouleverseront pas plus qu’un bon Agatha Christie, et bien moins qu’un épisode des Experts.

Tels : Sherlock Holmes: The Devil's Daughter ou Les Chevaliers de Baphomet.

Idem parmi les PEGI 18, il y a par exemple le dernier Call of Duty : WWII. Vous y incarnez un soldat pendant la seconde guerre mondiale.
Pas facile en effet de se frayer un chemin parmi les cadavres, les balles qui fusent et les explosions de mortier sur Omaha Beach. Le réalisme est véritablement bluffant. Mais honnêtement vous interdiriez "Il faut sauver le soldat Ryan" de Spielberg à un jeune de 16 ans dont c’est le programme d’histoire ?

Call of Duty : WWII, Une véritable plongée dans l’enfer du Débarquement le 6 juin 44. Utile. ©Call of Duty : WWII

Idem pour Assassin’s Creed. Les jeux de la série sont classés "18" à cause des assassinats sanglants qu'il faut commettre au fil du scénario. Mais, n’est-ce pas un moyen fantastique de découvrir l’Egypte Ancienne, La Grèce Antique, la Florence des Médicis ou Paris sous la Révolution ? Dans le dernier opus, vous allez croiser la route de nombreux personnages célèbres : Périclès, Socrate, Phidias, Hérodote, Hippocrate, Léonidas... Et le jeu s’inspire même des représentations et des traits de caractère connus de ces personnalités politiques ou philosophiques. Fantastique dès 14 ans.

Quant à GTA, le jeu le plus réputé de la catégorie "18", Il mérite bien son classement. Le joueur est plongé dans un vaste monde ouvert dans lequel tout est permis. Nous y retrouvons donc de la violence partout, de la vulgarité, du sexe et de la discrimination.

GTA : Violence gratuite à tous les étages. ©Grand Theft Auto 5

Les jeux classés PEGI 18 sont les plus violents ou les plus immoraux du marché, ou les deux.
Inutile donc de les mettre entre les mains d’enfants de moins de 14 ans, et toujours après avoir vérifié, vous même, leur contenu.
Le meilleur classement pour votre enfant c’est celui que vous ferez vous-même en toute intelligence.
Et n’oubliez pas qu’environ 50% des jeux vidéos sont classés PEGI 3. Il y a donc de quoi faire sans violence et sans risques.

PEGI : dans les coulisses de la classification des jeux vidéo ©SELL TV
COMMENT BIEN CHOISIR UN JEU VIDÉO ?