Sur Steam, l’avis ne fait pas le moine !

Prenez garde aux avis postés sur les jeux vidéo, notamment sur Steam !

Peut-on se fier à l’avis des joueurs ?
La question peut paraître anodine, mais elle ne l’est pas.
Quand ils cherchent à faire un achat, de nombreux joueurs se basent, avant tout, sur l’avis des autres utilisateurs du magasin de jeux en ligne. Cette pratique, courante sur les sites d’e-commerce, est pourtant problématique quand il s’agit de jeux vidéo.
Pourquoi ?

Le fameux “mon ordinateur n’est pas assez puissant, du coup je me plains” ©Valve

Parce que, bien souvent, certains jeux se font descendre en flèche par les joueurs pour des raisons ridicules.

Un exemple tout bête : les performances. Certains joueurs critiquent un jeu de manière négative simplement parce que leur ordinateur ne le fait pas tourner. Typique de la critique négative sans fondement. Bien sûr que The Witcher ou Monster Hunter World ne tourneront pas sur des bécanes vieilles de 6 ans.
Ce serait comme critiquer la qualité d’image d’un film qu’on regarderait sur un vieux téléviseur à tube cathodique !

D’autres font des critiques mais ne parlent surtout pas du jeu, c’est en général assez drôle d’ailleurs, comme dans l’image ci-dessous, où un utilisateur se plaint de son volant qui ne vibre pas sur certaines surfaces, en revanche, on ne sait rien du jeu sous lequel est posté la review. Dommage !

On est sur la page d’un jeu de voiture, mais cet utilisateur voulait nous parler de son volant ©Valve

Autre pratique plus que puérile, les utilisateurs ont tendance à “review bomber” un jeu pour montrer qu'ils sont mécontents. Le review bombing, c'est le fait d'aller détruire les notes d'un jeu en postant énormément d'avis “très négatifs” simplement parce que son éditeur a fait une annonce qui déplait à la communauté des gamers. Les séries Metro et Borderland en ont récemment fait les frais, pour la simple et bonne raison que les derniers opus de ces sagas sont exclusifs à l'Epic Store. Le pire, c'est que cette exclusivité n'est que temporaire.

Se faire son propre avis

Quand on cherche un nouveau jeu, il ne faut pas se contenter de regarder l’avis de la communauté, il faut aller lire les reviews et voir ce que l’on peut en tirer. En clair, ne vous contentez pas de vous demander si un jeu a plu, ou non, aux joueurs, demandez vous pourquoi. Les défauts de certains sont des qualités pour d’autres. Comme dit l’adage, les goûts et les couleurs ne se discutent pas, ainsi, certains détestent les graphismes rétros, alors que d’autres adorent.

Papers, Please est un jeu qui divise les joueurs, certains adorent, d’autre s'ennuient à mourir ©Lucas Pope, 3909

En prime : le système de classification de Steam à tendance à mettre les jeux les plus (et les mieux) notés en avant. C’est un fait, il vous suffit d’ouvrir le logiciel et de vous rendre dans le magasin Steam pour vous en rendre compte. Les jeux mis en avant sont tous des nouveautés ou des succès de la plateforme. On en vient à se demander si les jeux les plus modestes (qui sont parfois des pépites !) peuvent encore exister. Ils sont souvent noyés dans un océan de jeux AAA et de jeux dont les éditeurs possèdent une fanbase dévouée, comme Behemoth ( Castle Crasher, Battleblock Theater) ou encore Nicalis ( The Binding of Isaac, VVVVVV).

Le magasin de Steam met en avant les nouveautés populaires, compréhensible mais dommage ©Valve

Des tests biaisés

Le problème est qu’on ne peut pas vraiment se fier, non plus, aux critiques des plus gros médias consacrés aux jeux vidéo. Leurs articles sont d’ailleurs la cible de critiques depuis de nombreuses années quant à leur objectivité contestable. Il est par exemple possible de trouver le portage Switch d’un RPG bien connu sorti sur PS2, le dit portage n’apportant rien de nouveau, noté 18/20, alors que le site commence précisément par ce reproche. Le fait que les éditeurs soient les seules sources d’un journaliste vidéo ludique est un problème. Pourtant de là à mettre 18/20 à un jeu sorti il y a maintenant 13 ans, c’est osé.

Quant aux notes des lecteurs sur les sites consacrés aux jeux vidéo. Ces avis ne sont pas vraiment pertinents non plus, car les critiques des lecteurs sont en général du même acabit que les review Steam. C'est-à-dire des prises de position tout sauf objectives.

Les avis de football manager 2018 sont mitigés ©Valve

Il faut dire que mettre une note à un jeu n’a souvent pas vraiment de pertinence. Sur quel barème s'appuie-t-on ? Farming Simulator est-il noté avec les mêmes critères qu’un jeu comme Lord of the Fallen ? Les deux sont des jeux vidéo, certes, mais on ne critique pas “Bienvenue chez les ch'tis” et “Alien : le huitième passager” de la même manière. Tout est une question de goûts et du public visé. Il faut garder à l’esprit que jouer à un jeu est une expérience personnelle. Nous ne pouvons que vous conseiller d’aller vous faire votre propre avis en regardant les premières minutes du jeu sur YouTube. Mais là encore ce n’est pas simple avec les “influenceurs” rémunérés par les marques !
Bref, pas facile de se faire un avis avant d’acheter.

Mais après tout cet article n’est qu’un avis personnel, 05/20 !

Sur le même thème