Microsoft, Sony et Mad Box... du nouveau côté consoles de jeux

Après le lancement de Stadia en grande pompe par Google et les autres possibilités de Cloud Gaming comme Blacknut, les consoles sont-elles condamnées ? Pas dans l’immédiat au vu des dernières annonces sur les futures Xbox et Playstation.

La fin des jeux en boite ?

Microsoft vient d’annoncer l’arrivée d’une console d’un nouveau genre. Elle ne se différencie pas des autres par son design ou ses caractéristiques techniques mais par son mode de fonctionnement.
La Xbox One S All-Digital Édition (Xbox SAD pour les intimes) est une console axée sur la dématérialisation totale. Aucun lecteur de disque. Pour jouer, il faudra donc acheter puis télécharger ses jeux sur son disque dur.
Là est le souci, un disque dur de 1 Tera c’est peu au vu du “poid” des jeux actuels. Vous ne pourrez pas en héberger plus d’une quinzaine.
L’abandon du lecteur de Blu-ray a permis de faire baisser le prix de la console, commercialisée 229 euros au lieu de 299 euros pour la Xbox One S classique.
Trois jeux sont également inclus dès le départ dans le disque dur : Minecraft, Sea of Thieves et Forza Horizon 3.

Le début de la commercialisation est prévu pour le 7 mai 2019.
Demain !

La Xbox One S All-Digital Édition n’a plus de lecteur Blu-ray. ©Microsoft

Par le passé, Sony avait déjà testé le tout digital. C’était en 2009, trop tôt sans doute, avec la console portable PSP GO.
Son souci principal était que les revendeurs de consoles et de jeux en boîte avaient refusé de mettre cette machine dans leurs linéaires. Ils faisaient alors la majorité de leur chiffre d’affaire sur les jeux et ne voulaient pas entendre parler de dématérialisation ! La PSP GO aura duré moins de deux années...
C’était une autre époque.

La PSP GO, le bide se Sony. ©Sony

Coté Sony, pas question de laisser le champs libre à Microsoft (ni même à Nintendo et ses futures Switch). Mardi, Sony a donc révélé au monde les premiers détails sur sa future console PlayStation 5 dans le magazine high-tech américain Wired.

Des infos au compte gouttes.

Première certitude, la machine ne sortira pas en 2019.
Seconde info : Le disque dur qui équipera la PlayStation 5 sera beaucoup plus rapide et permettra de réduire drastiquement les temps d’attente au cours d’une partie de jeu vidéo. Fini également, nous promet-on, les téléchargements sans fin des multitudes de mises à jours (ceux qui ont une PS4 comprendront).
Enfin, dernier scoop : le catalogue PS4 sera entièrement compatible avec la PS5. (SONY a donc appris de ses erreurs !) ce qui prouve que la firme niponne a encore foi dans les jeux en boites.

Les premières images de la mystérieuse Mad Box. © Slighty Mad

On n'en sait pas plus pour le moment.

Et voilà qu’une nouvelle machine pourrait débarquer sur le marché, en 2020, comme la PS5.
Le studio britannique de jeux vidéo Slighty Mad serait en train de concevoir une console nommée Mad Box. Il est encore bien trop tôt pour connaître sa date d’arrivée sur le marché mais les infos et les images donnent envie. Mad box serait, selon les rumeurs, une console ultra puissante pensée, elle, pour le Cloud Gaming.

Pour rappel en France 97% des français jouent à des jeux vidéos, moins de la moitié (47%) sur consoles.

SUR LE MÊME THÈME