Lords of the Fallen : les dieux n’ont qu’à bien se tenir

Lords of the Fallen est un action RPG qui se déroule dans un univers sombre. Vous allez devoir faire face à des dieux anciens dans votre quête de rédemption.

La fantasy n’est pas toujour héroïque.
S’il y a bien un genre cher à notre cœur, c’est la dark fantasy. Arpenter des contrées désolées avec pour seule source d’espoir, les impacts répétés de notre épée, a quelque chose de satisfaisant. Tuer des monstres ignobles en boucle, tandis que la moindre de leur gifle nous enlève un pan significatif de notre barre de vie, nous fait rester en haleine de bout en bout.

Lords of the Fallen fait partie de ces jeux où la frustration n’a d’égale que la satisfaction de la progression.

©CI Games

Le jeu vous plonge dans la peau d’un prisonnier en quête de rédemption. Pour ce faire vous allez devoir vous mesurer à des dieux oubliés depuis des lustres. Le jeu reprend des éléments de gameplay des canons du genre ( vous savez de quels jeux on parle). L’atmosphère de Lords of the Fallen est froide, chaque nouvel environnement nous semble plus hostile que le précédent. On sent que le succès d’œuvres comme les SoulsBorne ou le manga Berzerk sont passés par là.

©CI Games

Le système de classe permet une bonne rejouabilité. Vous avez le choix entre trois magies différentes. Celles-ci modifient les statistiques des trois classes proposées, à vous de voir si vous êtes plutôt du genre discret ou un gros bourrin qui ne fait pas dans la demi-mesure. Le système d’amélioration de compétences, bien connu des joueurs de RPG, vous permet d’augmenter les différents attributs de votre héro, ce qui est plus que bienvenu quand on voit la difficulté de certains boss. Pour les plus téméraires, vous pouvez aussi décider d’ignorer cette partie du gameplay et vous mesurer aux boss les plus coriaces avec les statistiques de base.

©CI Games

Pour ce qui est du gameplay, si vous avez joué à un SoulsBorne, vous n’allez pas être dépaysé. Pour tout vous dire, les commandes sont sensiblement les mêmes, les gâchettes droites servent à taper, vous pouvez prendre votre arme à deux mains avec Y et j’en passe. Si vous n’avez pas joué à Dark souls, les touches se prennent vite en main, d’autant plus que le premier ennemi du jeu sert de tutoriel. Rassurez-vous cependant, le jeu est certe dur, mais on reste loin de la difficulté légendaire des Dark Souls.

Vous vous souvenez de notre conseil pour Farming Simulator 19 ?
On vous suggérait de chercher un autre jeu si vous étiez un amoureux de la castagne. Eh bien, il est là le jeu pour les agitateurs d’épées. Lords of the Fallen est un bon jeu bourrin comme on les aime.

Sur le même thème