La réalité augmentée, une nouvelle dimension pour LEGO avec Nintendo et Super Mario

Rémi Capdevielle - Le 21 Juin 2020
Image en une : ©LEGO - Nintendo

Sauter sur des cubes colorés, rebondir sur de vilains champignons et changer Mario en « super plombier » pour de vrai : Vous en rêviez ? LEGO l’a fait. Le célèbre jeu de construction continue de faire du pied aux jeux vidéo et a choisi le personnage de Nintendo pour être son nouvel ambassadeur vidéoludique.

La nouvelle était déjà tombée le 12 mars dernier via une vidéo.
Cette semaine, LEGO organisait un évènement en ligne animé par différents influenceurs. Le but : annoncer très officiellement le lancement de la gamme LEGO Super Mario, qui inondera les magasins à partir du 1er août prochain. Une « expérience trans-générationelle qui allie les univers de la construction et des jeux vidéos » selon Anne Besson, directrice marketing de LEGO France.
Une innovation qui permettra surtout de faire sortir de l’écran votre personnage favori pour enfin jouer avec « en chair et en os », ou presque.

Un physique de rêve

Mais qui dit physique, dit mouvements et interactions. Sur ce point, LEGO semble vouloir en finir avec les sourires figés et les silences pesants de ses petits bonshommes jaunes pour passer au « connecté ». La figurine de Mario a donc été sérieusement « boostée » pour l’occasion : un port Bluetooth, une « appli » dédiée, une centaine de réactions grâce à un capteur de QR Codes, un capteur de couleur, un accéléromètre pour capter les mouvements mais aussi un mini haut-parleur et des petits écrans LCD qui viendront animer les yeux, la bouche et le ventre de Mario. Du jamais vu chez le fabricant de briques danois !

Plateau interactif et kits additionnels

Tout ça pour créer votre propre parcours en briques LEGO et collecter un maximum de pièces en 60 secondes ! Des pièces comptabilisées sur le ventre de Mario en fonction des briques enregistrées par le QR Code, des mouvements et des couleurs sur lesquelles se pose la figurine. La gamme entière comprend pour l’instant 23 boîtes de jeu différentes, dont l’indispensable « kit de démarrage » à 59,99 euros. Il faudra en débourser un peu moins 600 pour s’offrir tous les sets additionnels (ça ressemble à des DLC, non ?) et toutes les tenues, et enfin mettre une raclée « en vrai » aux pires méchants de la franchise Super Mario. Des ennemis vendus séparément, bien entendu, et qui pourraient faire plus de mal à vos finances qu’à Mario lui même (le « château de Bowser », par exemple, coûtera 100 euros à sa sortie).

©LEGO - Nintendo

Le lancement de LEGO Super Mario sera soutenu à la rentrée des classes jusqu’en fin d’année 2020 avec des campagnes de communication, des concours, des partenariats ou encore des évènements en magasins. Plusieurs opérations marketing seront aussi mises en place en collaboration avec Nintendo pour fêter comme il se doit les 35 ans du plombier moustachu, en septembre prochain.

De quoi sortir un peu la tête de l’écran cet été !

Sur le même thème