Bras de fer diplomatique entre Pékin et Taïwan à cause d’un jeu vidéo

Quand la censure chinoise est si efficace qu'elle finit par avoir des conséquences chez nous.

Le Mag
Le 24 Février 2019

"Xi Jinping, Winnie l'ourson idiot"
Tout a commencé à cause d’un infime détail introuvable (un easter egg, pensent certains). Le texte, des plus “subversif” à l’égard du président chinois, était "infiltré"" dans un jeu vidéo développé à Taïwan et intitulé DEVOTION.
(NdE : Depuis des mois Pékin censure allègrement toute référence au personnage de Disney, utilisé comme caricature de leur dirigeant à vie).

Il faut savoir lire les idéogrammes pour comprendre l’allusion à Winnie L’Ourson ! ©RedCandleGames

Une simple erreur, assure le potache développeur du jeu, qui explique avoir intégré cette blague dans une des premières versions d'essai de DEVOTION, mais qu’elle n’était pas destinée à se retrouver dans la version finale du jeu, qui elle-même date de 2017. Il aura fallu presque deux ans et des milliers de joueurs, pour découvrir cette référence au président chinois et à l’ourson de Disney.

Le retrait pur et simple du jeu DEVOTION, a suivi quelques jours après cette découverte, victime d’une campagne de "review-bombing" orchestrée par l'Empire du Milieu. Pour faire clair, la page où l’on pouvait acheter le jeu est inondée, submergée, noyée sous un torrent de commentaires négatifs.

L'affaire a également pris un tournant diplomatique.

Et le vice-Premier ministre taïwanais, Chen Chi-mai, d’en rajouter en apportant "tout son soutien" à l'équipe du jeu.

Il n'y a que dans les pays libres et démocratiques que la création peut être libre de toute restriction.

Ce qui a provoqué le courroux de la Chine qui revendique l'île comme une de ses provinces.

©RedCandleGames

Mais si Red Candle a tenté de résoudre le problème, leur partenaire d'édition en Chine (Indievent) a annoncé qu'il ne travaillerait plus jamais avec le studio taïwanais.

L'affaire pourrait tout de même, une fois la tempête passée, être une bonne nouvelle pour le jeune studio : elle a mis en lumière "DEVOTION" un tout petit jeu très flippant qui risque de trouver le succès... une fois qu'il sera à nouveau disponible.

Sur le même thème