Gangstar Vegas : le casse du siècle

Rémi Capdevielle - Le 30 Juillet 2020
Image en une : ©Gameloft

Alors comme ça, vous avez toujours rêvé d’être un gangster ? Bienvenue à Las Vegas !

Autant être clair tout de suite : Oubliez GTA, Saints Row et les autres jeux pour délinquants juvéniles. Gangstar Vegas est fait pour les baroudeurs du crime et les escrocs de la vieille école.
Gangstar Vegas est un « GTA-like », comme on dit, développé par Gameloft. Comme son illustre prédécesseur, c’est un jeu d’action-aventure à la troisième personne en monde ouvert, armé d’un gameplay simple et intuitif. Vous y incarnez Jason « The Kid » Malone, un (dangereux) personnage au passé trouble, lâché en plein centre-ville avec une folle envie d’en découdre et des méfaits potentiels à tous les coins de rue. C’est donc tout naturellement que vous vous retrouverez embarqué dans un match de boxe truqué, qu’il vous faudra perdre. Ou pas, à vous de voir. C’est en tout cas ici que va démarrer votre guerre ouverte contre Franck Veliano, le tout-puissant baron de la pègre de Vegas.

©Gameloft

Dans la « ville de tous les pêchés », il est très important d’être polyvalent et de savoir la boucler. Car au cours des 80 missions que vous aurez à effectuer pour prouver votre niveau de criminalité, vous passerez de garde du corps à terroriste en moins de temps qu’il n’en faut pour faire un tour du Strip.
Au menu : jeux d’argent, courses de bolides, combats de MMA, braquages de banques mais aussi missions « carnage », pilotage d’avion de chasse et tir au zombie. D’où l’interdiction aux moins de 18 ans !
Au rayon des ennemis, vous comprendrez rapidement que c’est tout Vegas qui en veut à votre matricule : la mafia, la police, l’armée, mais aussi les passants, les bikers, les extra-terrestres ou encore les agents du FBI. Et si jamais vous vous sentez d’attaque pour affronter tout une armée, les rangers américains et leur artillerie lourde devraient vite vous ramener à la raison.

©Gameloft

Heureusement, vous disposerez d’un arsenal de plus en plus dévastateur, allant de la baguette de pain à l’armure de combat type « Iron Man », en passant par le double-pistolet-laser et le mini-drone. Soit largement de quoi vous faire un nom à Las Vegas.
Mais si le crime n’est pas fait pour vous, vous pourrez toujours profiter des routes du Nevada en écoutant les incroyables stations de radio du jeu. Tranche de rire garantie. Vous pourrez y entendre, au choix, des messages publicitaires d’un pasteur véreux ou pour des soirées 3ème âge un peu « olé-olé », voire pire…
Et rappelez-vous : inutile de parler aux enfants des parties de poker, des courses-poursuites ou des armes de guerre. « Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas »…

©Gameloft

Gangstar Vegas disponible en streaming dans le catalogue Blacknut, sans engagement.