« Sous la surface, les maths » Une expo pour créer des vocations dans le jeu vidéo

Rendez-vous au Musée des arts et métiers pour une expo pointue. Destinée aux futurs développeurs.

Comment produire une image plate fidèle à la réalité ? La question, étudiée depuis la Renaissance par les artistes, est devenue incontournable dans les jeux vidéo et la VR.
Donner l’illusion de la 3D sur un écran plat exige une grande maîtrise mathématique.

Et si vous croyez n’y rien comprendre, cette exposition à la pointe de la technologie est faite pour vous.

©Musée des arts et métiers

Vous allez y apprendre comment les personnages de jeux vidéo sont fabriqués de toute pièce, ou encore, comment les expressions du visage, les paysages ou encore les éléments liquides sont recréés de façon extrêmement réaliste, grâce aux maths.

©Musée des arts et métiers

On vous prévient tout de suite l’expo n’est pas grande et pas facile à trouver à l’intérieur du magnifique Musée des arts et métiers !

Divisée en sept petites parties indépendantes, l’expo offre aux visiteurs la possibilité d’expérimenter les surfaces sous différentes formes : « Comment représenter un objet 3D en 2D ? », « Les mathématiques sous le manteau », « Des paysages infinis », « Mathématiques élastiques », « Lumière sur la 3D », « Dessiner sur une surface », « Construire une surface virtuelle». Chaque espace est doté de jeux et de manipulations ludiques : Comment représenter un vêtement flottant au vent dans un jeu vidéo ? Comment représenter la Terre réelle sur des cartes planes ?

Ici, on sent bien qu’on est dans une grande école d’ingénieur, on essaye, on expérimente. Plusieurs jeux interactifs vous attendent afin d’allier connaissance et savoir-faire technique. Vous pourrez par exemple dessiner des arbres grâce aux fractales, modeler des oursons en gélatine ou créer des surfaces variées.

©Musée des arts et métiers

Cette exposition présente de façon ludique comment les mathématiques d’hier ( Les travaux de Gaston Darboux, géomètre et mathématicien français décédé il y a 102 ans , trouvent encore des applications dans le monde du numérique et de l’infographie) et celles d’aujourd’hui ont permis à des artistes de tous bords de reconstruire la réalité... et de la déformer.

©Musée des arts et métiers

Une expo qui risque de créer des vocations chez des élèves de 1ère ou de terminale S.
Mais on ne va pas se leurrer, si on a moins de 15 ou 16 ans, et si on n'est pas une bête en maths et en physique, on risque de n’y rien comprendre !

Musée des arts et métiers, 60 rue Réaumur Paris 03.
Jusqu’au 7 juillet. Du mardi au dimanche, de 10 heures à 18 heures, jusqu’à 21h30 le jeudi.
De 5,50 à 8 €. Gratuit pour les moins de 18 ans. Gratuit pour tous le 1er dimanche de chaque mois.

Sur le même thème