Service secret recrute bons joueurs de Fortnite, Counter-Strike, WoW ou League of Legends, pour devenir un James Bond Online !

L’annonce a été repérée par le site spécialisé Intelligence Online. Il s’agit d’une offre de stage, très sérieuse, transmise par le ministère des Armées aux écoles dont sortent la plupart des agents de nos services de renseignements. La vraie fiche de poste exige des très bonnes compétences informatiques, essentielles à la surveillance des communications.
Les forums et serveurs vocaux des jeux seraient, en effet, utilisés pour échanger des informations qui menaceraient la sûreté de l'Etat.

Publié le 08 Janvier 2019
Image principale : ©007.com

"Les moyens de communication mis à disposition dans ces jeux sont utilisés de manière furtive afin d’échanger de l’information spécifique." Tel est l’argument mis en avant par la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) afin de justifier son intérêt pour les serveurs de Fortnite, les squads de PUBG et les guildes de World of Warcraft. Les missions listées dans la fiche de poste, comme la recherche de "signatures réseaux", démontrent que l’objectif est de pouvoir localiser et écouter des conversations qui échappent aux canaux plus classiques comme les réseaux sociaux.

En bref, ne vous inquiétez pas, votre fils de 12 ans qui aligne les gros mots sur Fortnite des heures durant, n’a aucune chance d’être ciblé. Le but est de mettre la main sur des personnes malveillantes, des groupes terroristes qui utilisent les "chat" de ces jeux, pour échanger des infos, ni vus - ni connus. Et comme ça parle souvent d’armes, ce n'est pas compliqué de passer inaperçu.

Les bureaux de la DGSE à Paris possèdent un grand service Jeux vidéo. ©DGSE

Ce n’est pas une première. Il y a trois ans, des failles de sécurité dans le PlayStation Network (PSN) avaient facilité des communications entre terroristes de console à console. On sait aussi que les serveurs de Counter-Strike ou de Call of Duty sont des terrains de recrutement pour l'Etat islamique (DAECH).

Du côté des gamers et des geeks, on se gausse. La DGSE manquerait sa cible : La plupart des communications orales pendant les jeux se font sur des programmes tiers, tels que Teamspeak ou Discord. C’est donc là qu’il faudrait aller, selon eux.

Rejoignez l’équipe du bureau des légendes, un beau coup de communication ? ©Bureau des Légendes

Une chose est certaine, l’annonce ne donne pas trop de détails, sans doute pour ne pas informer, les “méchants” de ce qui se passe dans les murs de « la Piscine ».
Enfin, la DGSE sait déjà parfaitement comment s'introduire dans les systèmes de communication de certains jeux vidéo.
Alors "coup de Com" de nos services secrets ? ou vrai bon moyen de recruter des jeunes qui n’auraient pas pensé à cette option de carrière ?
Les services de renseignements français recruteront en masse en 2019, au moins 600 postes.
De quoi passer de League of Legends au Bureau des Légendes.

PLUS D'ARTICLES BLACKNUT LEMAG