Beholder : l’enfer, c'est les locataires

Envie de tester votre sens moral, votre dévotion à l’ordre ? Beholder vous propose de mettre vos convictions à l’épreuve. Ce jeu, que l’on pourrait classer comme un jeu de gestion, vous demandera de suivre les ordres d’un gouvernement totalitaire.

Vous aimez l’ordre et détestez vos voisins ? Beholder va vous ravir. Vous allez pouvoir découvrir les joies d’être un fonctionnaire d’état, dans la bonne vieille URSS, sans bouger de votre canapé. Le tout avec une bonne dose de cynisme.

Votre mission consiste à devenir le concierge d’un immeuble, mais surtout de vous assurer que ses habitants sont de "bons citoyens". Vous contrôlez un père de famille et deux choix s’offrent à vous : servir le grand parti, ou finir comme votre prédécesseur, qui a dû partir de force en "retraite anticipée".

Beholder Jeu Vidéo Warm Lamp Games ©Warm Lamp Games

L’univers graphique de Beholder nous fait vite comprendre que la vie est loin d’être aussi formidable que ce que le prétend le gouvernement : le jeu est sombre, très sombre. Le gameplay est assez simple, tout se fait à la souris, un peu comme dans les Sims.

Attention on se prend très rapidement au jeu et la délation devient vite une seconde nature. On installe des caméras de surveillance dans chaque appartement, les faits et gestes de nos locataires n’ont plus de secrets pour nous et les coups de fil au ministère remplacent les appels familiaux.

Vue de votre immeuble depuis la rue ©Warm Lamp Games

Le jeu a une durée de vie plus qu’honnête, comptez entre quatre et six heures pour une partie normale. Ce qui pousse à relancer le jeu, de nombreuses fins possibles se débloqueront en fonction de vos choix. Libre à vous de décider d’aider le gouvernement ou de suivre les conseils de la résistance. Mais comme bien souvent dans les jeux à fins multiples, certaines sont plus dures à obtenir que d’autres.

Une chose est sûre, vous ne verrez plus jamais votre concierge du même œil.

Beholder : inclus dans le catalogue Blacknut, à partir de 9,99 €/mois sans engagement (essai gratuit de 14 jours).

Sur le même thème