Twitch, mais qu’est ce que c’est ?

Vous ne le savez certainement pas, mais au moment où vous lisez ces quelques lignes il y a, au minimum, 1 million de personnes connectées sur Twitch (à ne pas confondre avec la Switch, la console de Nintendo !). Que font-elles ? Elles regardent d’autres personnes jouer à des jeux vidéo.

Publié le 19 Octobre 2018
Avec AFP
Image principale : ©Twitch

Je fais un gâteau, je lave mon chien, je choisis mes fringues... À l’origine, Twitch s'appelait Justin.tv, ses utilisateurs diffusaient des moments de leur vie en direct. De la télé-réalité maison.
Mais son créateur a très vite constaté que ce que les gens appréciaient le plus, c’était en regarder d’autres jouer à des jeux vidéo. Lancée en 2011, rachetée par Amazon en 2014, Twitch est "La" référence du genre. Ses gains sont fous. L’an dernier, Twitch a récolté plus de la moitié des revenus mondiaux générés par des contenus liés aux jeux vidéo, tout cela en attirant deux fois moins d'audience que YouTube (selon une étude du cabinet d'expertise SuperData). Environ 1,7 Milliard de Dollars.

Un "streamer" en train de jouer à Red Dead Redemption 2. ©Sir Thomas - Twitch

Des contenus passionnants.

Cela va en étonner certains, mais pour beaucoup d’habitants de la terre (hormis les chinois, Twitch y est bloqué depuis 3 mois !), il est aussi excitant de regarder certains gamers jouer en direct que d’assister à un match de la Ligue des champions ou de la Coupe Davis.
Le spectateur voit et entend aussi le joueur, qui se filme en simultané.
"Quel que soit le domaine, c'est super de regarder les meilleurs en action", s'amuse Emmett Shear le fondateur de Twitch.

Beaucoup de spectateurs commentent la partie en direct, à grand renfort d'émoticônes et d'abréviations. Et certains s'abonnent aux chaînes de leurs joueurs préférés, ou leur font des dons, des dons financiers.
L'accès à toutes les vidéos est gratuit mais Twitch génère des revenus grâce à la publicité, aux "encouragements" et aux abonnements, qui débutent à 5 euros par mois et permettent d'obtenir des privilèges - des émoticônes différents, par exemple.

Et puis il faut avoir le vocabulaire !
Pour les bases, sachez qu'un diffuseur sur Twitch est un streamer ; un commentateur, un caster ; et que les vidéos sont classées par catégorie. Il y a les Let's Play ou LP (qui consistent à faire découvrir un jeu en y jouant à la cool), des Longplay (la même chose, mais en cherchant à terminer le dit jeu ), des Walkthrough (des tutos pour aider le spectateur à finir un jeu à son tour), des Speedrun (concours de rapidité pour achever une quête le plus vite possible), ou encore des Glitch Hunting (recherche de failles non prévues dans le jeu, très utile pour les développeurs).

Twitch gagne beaucoup d’argent mais peut-on en gagner grâce à Twitch ?

En réalité c’est très difficile. Et presque impossible d’en vivre. Comme pour Youtube le nombre d’élus se compte sur les doigts !
Les Streamers (diffuseurs) doivent accumuler des centaines d’heures passées à faire du streaming et un nombre très important de fans pour gagner de l’argent. Ils n’ont souvent plus le temps de travailler à côté ou de poursuivre leurs études. Il faut déjà être très populaire pour passer "affilié" et pouvoir engranger quelques milliers d’euros puis, pour les meilleurs d'entre eux, signer un contrat de "partenaire". Des statuts qui leur permettent de générer des revenus en proportion de leur popularité.
Certains parviennent à en vivre. En France, mistermv et sa barbe de hipster (233 000 fans) ou Trinity, l'une des "gameuses" les plus connues (91 000), tiennent le haut du pavé.

Ninja gagne plus de 500 000 $ par mois grâce au streaming de Fortnite ©Ninja

A l'international, Tyler Blevins, alias "Ninja" (12 millions), spécialiste du jeu Fortnite, bat tous les records. C’est la star absolue. Allure de personnage de manga, siège professionnel à son effigie et boissons reconnaissables à l'arrière-plan, le joueur aux cheveux bleu argent a révélé gagner environ 1 million de dollars par mois au magazine du groupe de médias sportifs ESPN, dont il a fait la Une en septembre.
Une vraie star de l’Esport parmi les stars du sport.
Une consécration.

Donc si vous râlez parce que vos enfants “perdent” une heure à regarder quelqu’un jouer à un jeu vidéo, pensez que vous n’agiriez pas pareil s’il était en train de regarder un match de foot. Pourtant pour lui c’est la même chose.