Seek Team, le pôle emploi de l’esport

Vous êtes un joueur presque pro à la recherche de sa première équipe pro ? Un joueur classique à la recherche d’une équipe pour passer à la vitesse supérieure ? Seek Team est le service qu’il vous faut !

Ce “Pôle emploi” d’un nouveau genre vous propose de poster votre CV de joueur pour trouver une nouvelle équipe. Tous les niveaux sont acceptés, que vous soyez le pire des plots (quelqu’un de nul) comme le plus grand joueur de la planète. Ici, pas d’histoire de Bac +5, même si finir ses études peut être une bonne idée quand même !
De nombreux jeux sont proposés, parmi eux, les sempiternels Fortnite ou League of Legend. D’autres jeux un peu plus obscurs sont proposés, comme Rocket League (un jeu de foot en voiture) ou Rust, un jeu de survie.

L’écran de recherches des joueurs, on peut trier les joueurs par jeux, niveaux etc ©Seek Team

Seek Team n’est pas réservé qu’aux joueurs, si vous êtes commentateurs, coach, webmaster ou Community Manager, et que vous cherchez à travailler dans l’esport, ce site vous ouvre grand les bras.
Seek Team compte à ce jour 120 000 inscrits, pas sûr que tout le monde soit pris, mais ça vaut toujours le coup d’essayer. C’est entièrement gratuit, même si une offre premium est également disponible. Elle donne accès à plus de fonctionnalités. Ces fonctionnalités vont du classique “si tu payes tu montres ta détermination” (ce qui est assez moyen) à une visibilité accrue dans le moteur de recherche. Chez Blacknut, on se questionne sur l’utilité réelle de ce service premium, mais après tout, chacun son business plan. Un joueur professionnel devrait pouvoir être recruté pour ses capacités, non parce que son portefeuille lui permet de remonter dans une liste !

Les différentes options premium ©Seek Team

L’esport est déjà bien en place dans le paysage du divertissement. Les championnats du monde de League of Legend et de Dota, deux MOBA et celui de Counter Strike, un jeu de tir, ont rassemblés plusieurs millions de spectateurs en 2018. Les médias sportifs classiques, comme l’Équipe ou ESPN, se sont déjà mis à écrire des articles sur le sujet et de nombreuses startup s’engouffrent dans la brèche. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’une plateforme de ce style n’apparaisse. Pourtant,comme la France accuse un certain retard, c’est le bon moment pour mettre son CV de joueur en ligne.

Cet article n’est en aucun cas une publicité, la rédaction n’a pas été contactée par Seek Team.

LE LEXIQUE DU JEU VIDÉO