Muse : du Rock et du Jeu Vidéo

Le groupe britannique est de retour dans les bacs ( et en streaming ) avec «Simulation Theory». Un huitième album marqué par une nouvelle tendance plus électro, volontairement inspirée par les jeux vidéo et la Réalité-Virtuelle (VR).

Muse : des rockers tous âgés de 40 ans désormais, qui puisent leur inspiration à la fois dans le futur de la réalité virtuelle et dans le passé, celui d'une enfance bercée par les premiers jeux vidéo.

Le groupe culte ne s'en cache pas. L'univers des jeux vidéo fait partie de leur culture, y compris ses sonorités "synthétiques". Leur dernier album rend un véritable hommage à cette enfance bercée par "Tron" et "PacMan".

Un album dont la pochette est elle aussi un hymne aux années 80. ©Muse
Avec la chanson Algorithm (la première de l'album), on a voulu donner cette impression d'être plongé dans un jeu vidéo.

Pari réussi pour le compositeur du groupe, Matthew Bellamy qui reconnaît avoir centré la majorité des chansons de Simulation Theory sur la réalité virtuelle et ses implications possibles dans un futur très proche.

Nous allons en faire l'expérience dans dix, vingt ans. On enfilera quelque chose et on sera dans une autre réalité. Quand j'ai écrit l'album, j'ai beaucoup joué à des jeux vidéo, surtout à des jeux en réalité virtuelle. Nous avons combiné un futur possible avec les sonorités du début des années 80 - avec lesquelles on a grandi - et les imageries des films qui nous ont marqués

Dans les clips les clins d’oeil sont récurrents notamment avec la présence de bornes de jeux d'arcade.
Le côté jeu vidéo des années 80 est également poussé à l'extrême dans celui de "The Dark Side". On y voit Matthew Bellamy dans un univers de jeux d'arcade à la "Tron", à l’image de ce qu’avait proposé Spielberg dans "Ready Player One". Au volant d’une voiture, le chanteur tente d'échapper à un robot-squelette de métal.

The Dark Side (Official Music Video) ©Muse

Et ce n’est pas fini. Bête de scène s’il en est, le groupe va imposer le concept de jeu vidéo en réalité virtuelle pendant sa tournée.
Une possibilité qui ne sera toutefois réservée qu’aux fans premium qui auront acheté un pack très spécial.

Le but est qu’ils puissent s’immerger dans 3 jeux vidéo en réalité virtuelle basés sur des chansons du nouvel album, « Simulation Theory ». Ces jeux VR ont été créés exclusivement pour la tournée. Les heureux élus pourront, également, visualiser des photos interactives et profiter du buffet et du bar. Comptez 359 euros par tête !
Pas donné !

Assister à un concert muni d’un casque de réalité virtuelle pour jouer pendant les chansons, c’est le pari de Muse en 2019. ©Muse

L'album "Simulation Theory" de Muse est sorti en novembre 2018.
Muse sera en concert les 5 et 6 juillet 2019 au Stade de France, le 9 juillet au Stade Vélodrome de Marseille et le 16 juillet au Stade Matmut Atlantique A de Bordeaux.