RIOT: Civil Unrest. Le jeu vidéo qui ressemble tellement aux samedis des Gilets jaunes

18ème samedi de manif des Gilets jaunes et de leurs cohortes de casseurs.
Depuis le début du mouvement les jeux vidéos, un peu cheap, fleurissent sur les mobiles pour prendre la défense soit des Gilets jaunes, soit des flics. Mais connaissez-vous le jeu qui nous fait réfléchir sur ces scènes de guérillas urbaines à répétition ?

"Les chantiers, les autoroutes, les champs, les villes se sont transformés en véritable champs de bataille pendant 4 mois. Tous les habitants, des prêtres aux retraités, sont devenus des combattants dans une guérilla contre l’État."
Je vous parle des Gilets jaunes ? Que nenni !
Ce texte fait partie du scénario du jeu RIOT: Civil Unrest.

A la manière d’un Beholder, que nous adorons chez Blacknut, Riot Civil Unrest est un jeu des plus intelligent qui installe le joueur dans des situations réelles, pour le faire réfléchir.

Le jeu date de 2017. L’idée est venue au producteur du jeu lorsqu’il s’est retrouvé au milieu d’une manifestation en Italie en 2011. Très frappé par la violence, il se propose de faire vivre, à tout un chacun, des manifs majeures telles que Keratea en Grèce, NoTVA en Italie, les Indignés en Espagne ou le Printemps Arabe. Pas encore de Champs Elysées versus Gilets jaunes, mais déjà en ligne plusieurs "Mod" jouables "Gilets jaunes et casseurs" !

Un des Mod Gilets jaunes et casseurs ©RIOT – Civil Unrest

RIOT est un jeu de stratégie (à la Age of Empire) où vous pouvez prendre le contrôle aussi bien des émeutiers que de la police.
La police va avoir à choisir l’équipement de ses différentes unités : tactiques (CRS au bouclier), assault (BAC) et balistique. Chacune de ces trois unités devra être équipée d’armures, de matraques ou encore de grenades fumigènes.
Les manifestants, choisiront également un équipement. Avec un choix cornélien entre un mode pacifique où vous aurez à votre disposition mégaphone, drapeaux, etc... Ou bien au contraire, un mode guérilla et vous serez moins nombreux, mais très agressifs avec des cocktails Molotov, des pavés, des manches de pioche, etc...

La gestion de la victoire, la vision de la foule et de ses nombreuses dérives sont très finement décrites dans ce jeu, de la même manière que les mécanismes qui font qu’une victoire médiatique est souvent plus importante qu’une victoire sur le terrain.
Un jeu qui devrait être obligatoire aussi bien pour les Gilets jaunes que pour les forces de l’ordre.

RIOT: Civil Unrest
19,99 Euros sur SWITCH
24,99 sur PS4

Sur le même thème