“Pégases”. Enfin des Oscars pour les jeux vidéo

Le cinéma a les Césars, le théâtre a les Molières. Le SNJV a doncjugé naturel que le jeu vidéo ait enfin sa propre cérémonie de remise de prix. Intitulée les “Pégases” cette dernière devrait voir le jour au premier trimestre 2020.

Les jeux vidéo auront bientôt leur propre cérémonies de remises de prix 100% Française.
Le Syndicat National du Jeu Vidéo (SNJV) a donc annoncé la création de l’Académie des arts et techniques du jeu vidéo. Ses objectifs sont de “valoriser les créations et les talents en France” et de “permettre le partage sur les métiers et lesenjeux de la profession”. Pour se faire, l’académie et le SNJV ont décidés de créer les “Pégases”, une cérémonie de remise de prix calquée sur celle des Molières ou sur les Victoires de la musique.

Le logo Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo ©Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo

D’après une étude de l’Idate, l’industrie du jeu vidéo représente un chiffre d’affaire de 110 milliards d’euros et la France pèse 5 milliards à elle seule.
Le jeu vidéo français qui n’est pas estimé à sa juste valeur d’après le SNJV.

©SNJV

La figure mythologique du Pégase a été choisie parce que le SNJV et l’académie des arts et techniques du jeu vidéo voulaient quelque chose d’intemporel mais aussi de non-genré, deux critères primordiaux au yeux de Lévan Sardjevéladzé, président du SNJV.

On ne voulait pas quelque chose de connoté, qui puisse vieillir six mois plus tard, comme les manettes d’or ou un logo pixelisé. On voulait représenter l’élan du jeu vidéo, indépendamment de la dimension technologique. On cherchait quelque chose de classique et d’intemporel. Pégase symbolise la renommée et la création poétique, ainsi que l’innovation.
Une vue un peu plus complète du trophée ©Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo

La première cérémonie des Pégases se tiendra au premier trimestre 2020 avec une vingtaine de catégories. Parmis les plus cotées, on trouvera sans surprise un Pégase du “meilleur jeu”, mais aussi un pégase du “meilleur premier jeu” ou encore du “meilleur univers de jeu”, à noter que trois prix seront remis à des productions étrangères.

On ne peut que féliciter la volonté du SNJV de vouloir mettre en avant les jeux français, Le jeu vidéo n’est-il pas “Le 10e Art” mais une inquiétude subsiste. Certaines cérémonies de ce style sont en fait des coups de pubs déguisés, notamment les Oscars, où les gagnants sont souvent portés par des campagnes de communication à outrance auprès des jurés.

Coté cérémonie, reste à voir si les Pégases se rapprocheront plus des soporifiques Molières, ou si le SNJV et l’Académie des arts et techniques du jeu vidéo vont réussir àdémontrer qu’ils peuvent concocter une soirée à la hauteur des enjeux.