Trois jeux pour se défouler quand on est (re) confiné.

Le Mag - Le 03 Novembre 2020
Image en une : ©AOne Games

Pas facile de se retrouver à nouveau chez soi, comme un lion en cage avec des attestations à préparer avant de pouvoir sortir. Si vous n’en pouvez déjà plus et que vous avez besoin de relâcher la pression au quotidien, on a choisi pour vous 3 jeux de baston formidables pour libérer vos pulsions réprimées.

Omen of Sorrow

©AOne Games

Momies, loups-garous et chasseurs de vampires façon Van Hellsing.

Au 1er abord, Omen of Sorrow ressemble à un jeu de combat classique de très bonne facture, à quatre boutons et en 2D. En réalité ce qui nous a séduit c’est le profil original des personnages que vous allez incarner ou combattre et un système de bataille révolutionnaire avec des mécanismes de combat de fond qui privilégient le mouvement et la gestion de l’espace plutôt qu’une exécution sans faille afin d’offrir aux joueurs même débutants une expérience formidable !

La distribution inspirée des grands classiques de l’horreur, de la fantaisie et de la mythologie. Omen Of Sorrow propose des coups uniques pour chacun de ces personnages, des attaques spéciales à base de quarts de cercles ou de charges, des états de "buff" pour améliorer vos aptitudes. Vous pouvez aussi amenuiser les capacités d'un ennemi en lui envoyant un "debuff" pour l’affaiblir de façon temporaire. Certains sont surprenants, la momie, par exemple, peut couper son corps en deux…. À vous de découvrir les autres.

 

Shaq-Fu : A Legend Reborn

©Mad Dog Games

Le beat them all décalé de l’année !

Un jeu qui ne se prend pas au sérieux et qui assume son côté navet à la mauvaise réputation héritée de son ancêtre, un ancien jeu des plus mauvais sorti en 1994. Vous découvrirez que même un mauvais jeu du passé peut revenir sous la forme d'un titre formidable qui rappelle un peu les double dragon. Les dialogues sont bien écrits, les coups sont simples à exécuter.

Dans Shaq-Fu, vous contrôlez l'implacable Shaquille O'Neal qui affronte les hordes de l'Enfer et d'Hollywood. À la fin de chaque voyage, Shaq devra affronter un boss puissant arraché aux gros titres de la presse à scandales. Second degré assumé.

 

The King of Fighters XIII

©SNK CORPORATION

La référence absolue !

Un véritable bijou que ce King of Fighters épisode 13, un véritable « Must Have ».
Comme toujours dans la licence les affrontements opposent deux équipes de trois personnages. On peut soit opter pour les teams préconçues, soit piocher librement dans le casting pour organiser sa propre équipe.

Sur le plan graphique, on n’a jamais fait plus beau dans un King of Fighters.
Les combos s'enchainent rapidement et le jeu a un rythme d'enfer.
La durée de vie est incroyable car maitriser tous les personnages et les combos demandera énormément de temps.
La bande son est un régal, on reconnait sans peine toutes les musiques des précédents King of Fighters sortis sur NEO-GEO en version plus ROCK.
Avec des personnages tous plus charismatiques les uns que les autres, une bande son du tonnerre et un fun incroyable, ce nouveau King of Fighters est un incontournable.

Sur le même thème