C’est quoi un Rogue-Lite (Roguelite) ?

LeMag - Le 04 Juin 2021
Image en une : ©Curve Digital

Vous connaissez les jeux de type Rogue-Like, mais savez vous que la plupart de ceux que vous aimez sont en fait des Roge-Lite ? Explications.

Ah la la, le vocabulaire des jeux vidéo !
C’est compliqué et mouvant. On va vous parler ici de la différence entre les Rogue-like et les Roge-lite et vous risquez de découvrir que vous pratiquez souvent les uns en croyant qu’ils font partie des autres.

Comme on vous l’a déjà expliqué ici, définir un jeu de type Rogue-Like n’est déjà pas une simple affaire ?
Un « vrai » Rogue-Like est basé sur trois aspects : une mort permanente (lors de la mort du personnage on perd tout ce qu’on a amassé, et la partie, le “Run” est terminée), des niveaux procéduraux (à chaque nouvelle partie, les niveaux sont recréés de façon aléatoire) et souvent d’un système de combat au tour par tour. En conséquence, les « vrais » Roguelike sont plutôt rares de nos jours.

Depuis une dizaine d'années, les gamers privilégient les jeux de types Rogue-Lite qui sont moins punitifs.

Les Rogue-Lite, ou dérivés allégés de Rogue-Like, en utilisent certaines mécaniques : l’utilisation de niveaux générés procéduralement, pour les hybrider avec d’autres genres, comme l’action ou la tactique.

©Curve Digital

À la différence des Rogue-Like qui sont sans fin, les Rogue-Lite en a une, généralement dévoilée après un combat avec un boss final.

La notion de mort permanente est également très allégée. Mort après mort, dans un Rogue-Lite, vous allez améliorer votre personnage qui sera de plus en plus fort, partie après partie.
Une mécanique moins punitive qui pousse le joueur à retenter l’expérience encore et encore, ne serait-ce que pour récupérer des objets rares afin d’upgrader son personnage.
Certains Rogue-Lite s’apparentent aussi aux hack’n’slash dans le sens où, le personnage principal va devenir de plus en plus puissant au fur et à mesure du jeu grâce à la récupération d’objets (armes, armures, pouvoirs spécifiques). Mais ce type de jeu n’est pas axé rpg, il n’y a pas beaucoup d’interactions avec des personnages tiers (png) et l’on procède par “run”.
D’autres, comme For The King, par exemple, sont qualifié de mélange entre Roguelite et jeu de plateau au tour par tour.

Ce n’est pas un hasard si ces softs sont souvent le fait de studios indépendants : ces mécaniques qui poussent le joueur à refaire les mêmes types de niveaux en boucle augmentent considérablement la durée de vie d’un jeu, si et seulement si la direction artistique pousse le joueur à revenir. Les plus plaisant ont une excellente direction artistique, qui peut aller d’un pixel-art retravaillé à une musique délicieusement rétro.

©Curve Digital

Pour certains le Rogue-Lite n'existe pas. Ils préfèrent dire que le Rogue-Like est un genre évolutif, qui accueille à bras ouvert tous les titres qui le transforment.

A vous de vous faire votre propre idée.

Nous vous conseillons dans trois styles totalement différents: