Des manifestations de «Gilets Jaunes» dans des jeux vidéo.

Certaines vidéos ont déjà été visionnées plus de 50 000 fois. On y voit des manifestants plus vrais que nature et des heurts avec les forces de l’ordre.

Publié le 02 Décembre 2018
Image principale : ©Jugames V

La mobilisation s'est donc propagée au delà du monde réel : Vous pouvez désormais regarder des manifestants virtuels, portant l’emblématique gilet fluo, en train de bloquer les artères de Los Santos, le Los Angeles, virtuel également, cadre du jeu vidéo GTA 5.
Et ça ne se passe pas vraiment bien !
Les images sont impressionnantes de réalisme. Les protagonistes sont des manifestants criant des slogans en français faisant face à des gendarmes... 100 % tricolores !

Source YouTube ©Jugames V

Cela vous étonne ?

En réalité cette technique s'appelle le «modding».
Il s'agit pour des informaticiens aguerris et des graphistes qui ont le temps, de détourner l’action et les éléments graphiques d’un jeu vidéo.
Le «mod» ainsi créé est ensuite utilisable par les fans du jeu vidéo, en l'occurrence les fans qui jouent en ligne. Ils postent ensuite leurs oeuvres sur les réseaux sociaux. Tout y est le plus fidèle possible : le bon modèle d’uniforme, les camionnettes mercedes, la colère des manifestants français.

Grand Theft Auto V un subtil mélange entre narration et gameplay ©Rockstar Games

The Crew 2, un autre jeu, de voitures, développé par Ubisoft, a lui aussi eu droit à “son spécial manif” le week-end dernier. Certains joueurs français ont re-décoré leurs véhicules avec de gigantesques gilets jaunes avant de taguer sur les portières de leur véhicule virtuel le slogan «Macron démission».

Avec The Crew 2, explorez la scène du sport mécanique nord-américain ©Ubisoft

Envie de manifester à leur façon ou simple récréation liée à l’actualité ?

Ce n’est pas très clair. Les vidéos en question ne sont jamais couplées avec de véritables revendications.

Ce qui est passionnant c'est qu'à l'image de GTA, d'autres jeux déploient désormais une version en ligne. Elles permettent de réunir plusieurs centaines de joueurs. Ils peuvent ensuite coopérer ensemble pour une action commune.
La preuve que le jeu vidéo prend désormais une nouvelle dimension : il devient un média social à part entière.
Mais est-ce assez pour devenir déjà un lieu d’expression sociale et politique reconnu ?