TOP 5 des jeux « rétro » sur Blacknut !

Rémi Capdevielle - Le 29 Juin 2021
Image en une : ©SNK CORPORATION

Parce qu’il n’y a pas que la 3D dans la vie, on vous propose 5 jeux « rétro » beaux comme des AAA.

Les goûts et les couleurs, c’est toujours discutable. Si certains sont fascinés par les graphismes en 3D dernier-cri au réalisme de plus en plus bluffant, d’autres préfèrent laisser libre-cours à leur imagination et parcourir des mondes faits de 2D et de pixels colorés. Pour ces derniers, Blacknut a choisi 5 jeux rétro qui devraient leur rappeler de bons ou d’horribles souvenirs. C’est selon.

Metal Slug

©SNK CORPORATION

Difficile de parler rétro-gaming sans mentionner la saga légendaire Metal Slug. Initialement sortie en 1996 sur MVS, il fait l’effet d’une bombe dans l’imaginaire des jeunes habitués à poncer les borne d’arcade. Porté plus tard sur console NéoGéo, ce pure jeu d’action bourré d’humour et de testostérone vous place dans les bottes de Marco ou Tarma (à vous de voir) pour une mission-suicide où les balles fusent dans tous les sens. A travers les 6 niveaux du jeu, vous devrez contrer la montée en force du terrorisme dans le monde en exterminant tous les rebelles que vous croiserez. Une mission pas si simple que ça au vu de l’armada terrifiante que vous allez devoir affronter seul, mais qui deviendra bien plus fluide quand vous aurez mis la main sur des armes dignes de ce nom. Au menu : lance-flammes, mitrailleuse, lance-roquette, grenades ou fusils-lasers, et même le fameux « SuperVehicle-001 », qui fera sûrement se questionner vos ennemis sur leur choix de vie discutable. Et pour les plus courageux : Metal Slug X et Metal Slug 3 sont aussi disponibles sur le catalogue Blacknut !

Double Dragon Trilogy

©DotEmu

À l’évocation du nom « Double Dragon », certains se rappelleront sûrement du nombre exorbitant de pièces de monnaie que ce jeu d’arcade leur a fait débourser. L’heure est aujourd’hui à la revanche, puisque les 3 volets de la saga Beat’em All sur arcade ont été réunis dans ce Double Dragon Trilogy qui sent bon comme une salle d’arcade dans les années 80. Le principe, lui, n’a pas changé et s’articule toujours autour du combat de rue et de la violence gratuite. Jouable en solo ou en duo, évidemment, vous devrez la plupart du temps dérouiller du loubard à tour de bras en vous servant de vos poings, vos pieds, mais aussi des battes, des grenades et plus généralement tout ce qui fait « boom », qui coupe ou qui fait mal à vos adversaire. Qu’il s’agisse du premier, second ou troisième opus, le studio français DotEmu a tenu à restituer l’esprit pixelisé de cette série mythique à travers un portage toujours aussi nerveux. Mais gageons qu’avec des yeux (et une technique) d’adulte, Double Dragon et Double Dragon 2 : The Revenge ne devraient pas vous résister longtemps. Arrivés au 3ème opus, Double Dragon : The Rosetta Stone ceux qui n’auront pas encore rendu les armes pourront déjà se targuer d’avoir bouclé une saga qu’ils n’auraient sans doute jamais fini à l’époque. Comme quoi tout n’était pas forcément mieux avant !

Baseball Stars 2

©SNK CORPORATION

Et vous, c’était où votre premier match de Baseball ? Si les fans américains vous répondront par n’importe quelle localité des Etats-Unis, les français, eux, vous parleront plutôt de salles de jeux d’arcade et, peut-être, de Baseball Stars 2 ! Malgré ses graphismes « cartoonesques », ses animations délirantes et son gameplay hyper-nerveux, Baseball Stars 2 est aussi fait pour les tacticiens et les amateurs de beau jeu. Le jeu vous propose, par exemple, de coordonner des mouvements défensifs en plein match ou de visualiser les positions et déplacements de vos adversaires avec une petite « map » du terrain. Pratique, surtout quand vous venez encore une fois de renvoyer la balle sur la troisième base et que votre batteur vient de fracasser sa batte à force de se louper. Mais la beauté d’un match de Baseball, c’est aussi de pouvoir renverser un score à tout moment grâce à un « homerun » stratosphérique ! Pour ça, il vous faudra frapper la balle au bon endroit, au bon moment et lui donner la bonne trajectoire pour l’envoyer tutoyer les spectateurs, voire même les voitures du parking. Une chose est sûre : une petite danse d’équipe avec la mascotte du club, ça vaut toutes les heures d’entraînement du monde !

Dragon Breed

©DotEmu

Vous avez toujours rêvé d’avoir un dragon, rien qu’à vous, et de parcourir le monde sur son dos ?
Sachez que votre rêve a déjà été exaucé en 1989 et qu’il s’appelle Dragon Breed ! Dans ce Shoot’em Up développé par le géant de l’arcade Irem et sorti en France en 1990, vous incarnez le tout jeune Kayus, 15 ans. Armé d’une arbalète magique et de votre dragon de lumière Bahamoot, vous devrez tout simplement nettoyer les cieux des hordes de sbires du roi des ténèbres, Zambaquous. Autant vous le dire tout de suite : ils sont très très nombreux et plutôt énervés. Vous aurez donc souvent besoin de votre invincible Bahamoot pour vous protéger de leurs attaques et réduire au silence des boss au physique torturé, à la limite du cauchemardesque.
Vous trouverez différents pouvoirs éparpillés le long des 6 niveaux du jeu, sous forme de « power ups » de couleur différentes : Tir de croissants à 360°, choc électrique dévastateur et même clones voraces qui se nourrissent de vos ennemis ! Bien entendu, vous pourrez améliorer ces pouvoirs en re-ramassant une orbe de la même couleur. Traverser cet « Horizontal-scrolling shooter arcade game » de légende deviendra alors un jeu d’enfant !

R-Type Leo

©DotEmu

Sorti en 1992 sur Irem M-92, R-Type Leo est un spin-off de la mythique saga de jeux sur borne d’arcade. Ce Shoot’em up aux décors riches et colorés, initialement développé par Nanao, fut ensuite intégré à la franchise R-Type par Irem pour en devenir l’un de ses titres-phares pour les fans de rétro-gaming. L’histoire de R Type Leo se déroule sur Eden au volant de votre fidèle R9, un petit vaisseau surpuissant rose pour les filles, bleu pour les garçons. Sur cette planète mécanique créée de la main de l’Homme, le super-ordinateur central nommé Major a, semble-t-il, pété un câble et décidé de supprimer toute vie humaine de sa surface. Pour remédier à ce problème de taille, votre vaisseau a été tout spécialement ré-équipé. Le module de force et les tirs à charge ont disparu, faisant place à des missiles et des lasers rebondissants, à angles droits, téléguidés ou orientables ! Un arsenal que vous devrez trouver au fur-et-à-mesure que vous avancez dans l’horreur ce monde ultra-hostile. Si le joueur moyen parviendra au niveau 4 sans sourciller, les deux derniers sont taillés pour les professionnels. Heureusement pour vous, plus besoin de pièces pour recommencer l’aventure !