The Bridge, la tête à l’envers

Dans The Bridge, tout est « sens dessus-dessous ». Le casse-tête le plus renversant de la décennie vous embarque dans une dimension parallèle où les lois de la physique n’existent pas !

  • 3
  • Disponibilité

  • Joueurs

  • Jouabilité

  • Développeur

    Ty Taylor and Mario Castañeda

  • Éditeur

    The Quantum Astrophysicists Guild

En savoir plus

The Bridge est un « puzzle-game » de réflexion en 2D unique en son genre. Ce jeu en noir et blanc est inspiré par l’impossible rencontre entre deux grands hommes de notre ère : Maurits Cornelis Escher et Isaac Newton. Pour le premier, artiste néerlandais du 20ème siècle, c’est l’esthétique particulière, inspirée des mathématiques, qui a été retenue.

Eh oui, c’est bien dans ses constructions impossibles que vous devrez déambuler et retrouver votre chemin ! Vous devrez aussi oublier vos quelques notions de Physique, histoire d’avancer dans le jeu sans trop vous prendre la tête.

The Quantum Astrophysicists Guild Ty Taylor and Mario Castañeda The Bridge

Evidemment, se rencarder sur la Loi de la gravitation universelle de Newton sera quand même une bonne idée. The Bridge démarre d’ailleurs avec votre personnage endormi sous un pommier, comme Sir Isaac en son temps. Préparez-vous ensuite à entrer dans la maison la plus déroutante que vous n’ayez jamais visité !

Sorti en 2013, The Bridge est d’abord un projet multiprimé et un peu dingue signé par l’américain Ty Taylor, alors étudiant pour son master de sciences informatiques, auquel viendra s’ajouter la délicate touche graphique de Mario Castañeda.

The Quantum Astrophysicists Guild Ty Taylor and Mario Castañeda The Bridge

The Bridge se démarque d’ailleurs clairement des autres casse-tête traditionnels par sa direction artistique magistrale mais aussi par son histoire volontairement mystérieuse et son gameplay hyper-intuitif.

Il vous faudra seulement apprendre à maîtriser l’art de l’inversion (pour renverser l’image) et de la gravité pour résoudre certaines énigmes. L’histoire, elle, se dévoilera à mesure que vous passez la quarantaine de niveaux de ce labyrinthe géométrique.

Vous aurez alors tout le loisir d’aller toucher deux mots à l’architecte…

Partagez cet article !