PS5 et Xbox Series X : dernières consoles avant l’avènement du Cloud Gaming ?

Le Mag - Le 12 Novembre 2020
Image en une : ©Sony - Playstation.com

Mardi dernier, Sony et Microsoft lançaient leurs toutes nouvelles consoles de jeu vidéo, la PS5 et la Xbox Series X. Même si les ventes s’annoncent d’ores et déjà exceptionnelles, l’avenir pourrait appartenir au « dématérialisé » et donc au Cloud Gaming !

La sortie, cette semaine, de la neuvième génération de consoles de salon de Sony et Microsoft va très probablement être synonyme de bénéfices records pour les deux géants du jeu vidéo. Surtout en plein confinement. Avec 7,6 millions de PS5 en passe d’être vendues d’ici mars 2021, Sony se permettrait le luxe de faire mieux que les ventes de la PS4 : 110 millions d’unités vendues dans le monde en 7 ans, soit deux fois plus que Microsoft et ses ventes de Xbox One.

©Microsoft - xbox.com

Une Industrie en transition

Pourtant, les habitudes des joueurs semblent avoir évoluées ces dernières années. En raison notamment des tarifs des consoles (499 euros pour la PS5 et la Xbox Series X), auquel il faut ajouter les prix des jeux (60 à 80 Euros) petit à petit les joueurs les moins fortunés se dirigent vers le Cloud Gaming.
Pour Audrey Leprince, co-fondatrice du studio de jeux vidéo The Game Bakers, « cette génération de consoles « physiques » pourrait être la dernière ». En se tournant vers le modèle des abonnements, ces fameux « Pass », les fabricants de consoles vont progressivement se transformer en vendeurs d’abonnements à des « Netflix du jeu vidéo ».
Des catalogues de jeu vidéo en streaming qui existent pourtant déjà sans avoir besoin de passer par l’achat d’une console comme le français Blacknut qui cartonne à l’international.
Les spécialistes s’accordent donc pour dire que ces deux consoles (la PS5 et la Xbox Series X) seront sans doute les dernières, même si ces consoles dernier cri utilisent aussi la puissance du cloud en supplément de leur puissance de base, la plupart des joueurs pratiquant déjà sur leur smartphone, le mode de consommation du jeu vidéo est en train de changer profondément.
Le smartphone est en effet désormais le support de jeu préféré des Français. Il séduit en particulier les joueurs occasionnels (casuals), 33 % des joueurs. Des « casuals » qui jouent fréquemment, 70 % déclarant même jouer « au moins une fois par jour ».

©Blacknut

L’avenir appartient au Cloud Gaming

585 millions de dollars de revenus : c'est la somme que devrait générer le Cloud Gaming d’ici à la fin de l’année 2020. C'est peu, comparé aux 174 milliard de recette attendus pour l'industrie du  jeu vidéo dans son ensemble cette année. Mais la croissance de ce  secteur devrait se poursuivre de façon exponentielle au fil des années, jusqu'à atteindre, 4,8 milliards de dollars de revenus d'ici 2023, avec un taux de croissance annualisé de 135 %. Les deux tiers de cette somme proviendraient de l'Occident, avec en tête l'Amérique du Nord (39% des revenus) suivi de l'Europe (29% des revenus). Quel secteur peut aujourd'hui se targuer de ce genre de croissance ?

Sur le même thème