The Last Tinker : City of Colors

The Last Tinker : City of Colors

Les couleurs de la tolérance.

Loader
The Last Tinker : City of Colors

The Last Tinker : City of Colors

Daedalic Entertainment

Play active

Ce jeu d'aventure/action pourrait faire penser à un platformer, mais tous les sauts y sont automatiques. C'est donc très facile pour les enfants, facile mais diablement efficace avec un gameplay qui ne cesse d’évoluer au fur et à mesure que vous progressez dans l’aventure, avec une jolie morale. Le héros est un habitant de Couleurville qui doit lutter contre la Grisaille. Une petite merveille.

Voici un jeu idéal pour les enfants (avec un mode de jeu qui leur est dédié) mais qui séduira aussi tous ceux qui ont grandi avec Spyro, Crash Bandicoot ou encore Banjo-Kazooie.

Dans le monde des couleurs, la production de couleurs a pris fin en raison des tensions entre les habitants. Les citoyens rouges ont un complexe de supériorité qui les a poussés à dédaigner les verts et les bleus, cette attitude a fait naître la peur chez les verts, et les bleus sont tombés dans un profond chagrin. Eh oui, sous ces airs enfantins, le jeu est un joli pamphlet contre le racisme. Le monde déchiré est donc envahi par “la Grisaille” qui le décolore.

The Last Tinker : City of Colors - Daedalic Entertainment - Les couleurs de la tolérance.

Notre héros, Koru, un adorable petit singe muet, va tenter de changer tout cela. Il est accompagné de son acolyte Tap, un adorable mouton volant qui n’est pas toujours de très bonne humeur. Les dialogues se lisent dans des pancartes en carton. Il faut donc mieux savoir lire pour se lancer dans cette merveilleuse aventure qui alterne, découverte, infiltration, énigmes, courses et combats.

On a adoré : Le paysage et les objets qui semblent avoir été fabriqués avec du carton et du papier kraft, avant d’être peinturlurés. C’est beau et doux à la fois. De la 3D rafraîchissante.

The Last Tinker est un jeu d’aventure qui pourrait ressembler à un jeu de plateforme, mais ce n’en est pas vraiment un puisque tous les sauts sont automatisés. Les capacités de Koru sont améliorées par chacun des esprits de couleur qu’il rencontrera. Le rouge lui donne la capacité de tirer des couleurs sur ses ennemis et de leur infliger des dégâts. Les attaques vertes effraient les ennemis et les font fuir. Les attaques bleues les rendent moroses et vulnérables.

The Last Tinker : City of Colors - Daedalic Entertainment - Les couleurs de la tolérance.

Il y a aussi des pierres précieuses à récolter et des pinceaux en or bien cachés qui vous permettront de débloquer des astuces. N'hésitez pas à refaire les niveaux pour les dénicher.

Notre conseil : lorsque vous avez l’impression d’être bloqué et de ne pas savoir où aller dans cet univers labyrinthique, pas de soucis. Il suffit d'appuyer sur le bouton bas et Tap partira devant vous dans la direction à suivre, lâchant un flot de confettis colorés dans son sillage.

The Last Tinker : City of Colors - Daedalic Entertainment - Les couleurs de la tolérance.

Notre coup de cœur : ce sont les énigmes à résoudre à l'aide de Biggs et Bomber. Deux drôles de bestioles qui réagissent différemment en fonction de la couleur avec laquelle vous les aspergez.

Voici un jeu qui va faire l'unanimité, il séduira les plus jeunes avec son mode enfants et les plus âgés en mode difficile, du moins ceux qui ont gardé leur âme d’enfant.

The Last Tinker : City of Colors
  • Age7

    Age

  • SmartTvDesktopMobileTablet

    Disponibilité

  • Solo

    Joueurs

  • KeyboardGamepadTouch

    Jouabilité

Éditeur : Daedalic Entertainment

Développeur : Mimimi Productions

Jouer

Vous aimerez aussi

Spinner
blacknut cloud gaming

Transformez instantanément tous vos écrans en console de jeux vidéo
Cliquez & Jouez - Aucun téléchargement requis

$1 for the first month

then $15.99/mo. No lock-in contract.

Je m'abonne