Astérix & Obélix XXL 3 - Le menhir de Cristal : Sale temps pour les Romains !

Rémi Capdevielle - Le 29 Septembre 2020
Image en une : ©Microïds

Un jeu génial pour les plus jeunes qui devrait aussi ravir les plus grands, du moins ceux qui n’ont pas peur « que le ciel leur tombe sur la tête ».

Vous connaissez l’histoire : Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les Romains... Toute ? Non ! Un petit village d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur.
Oui mais voilà, cette fois-ci, c’est une « amie » de Panoramix qui a besoin de vos services. La Grande prêtresse de Thulé, Hella Finidrir, vous annonce par missive qu’une menace pèse sur elle et son peuple. Votre mission sera donc de retrouver Hella, probablement kidnappée par les Romains et donc cachée « on ne sais où » dans les tréfonds de l’Empire… Par chance, elle a laissé à Panoramix un objet hors du commun : Le légendaire « Snæfellhelgajökull », que l’on appellera ici « Menhir de Cristal » et qui fera office de boussole pour retrouver sa créatrice mais aussi d’arme de destruction massive.
C’est là que démarre votre odyssée en terres romaines !

©Microïds

Développé par Osome Studio, Astérix & Obélix XXL 3 : Le menhir de Cristal est un « Beat ‘em All  à l’ancienne", comme on dit. Que vous choisissiez de partir en solo ou de dérouiller du romain en coopération, vous aurez à disposition un véritable arsenal de coups spéciaux que vous pourrez activer en mettant… des coups : le « lasso romain », l’uppercut volant ou encore la charge frontale. En cas de besoin, vous pourrez compter sur les crocs d’Idéfix et cette bonne vieille potion magique. Si cet opus inédit est avant tout une histoire de baffes, la violence gratuite ne sera pas toujours la meilleure solution. Car Astérix & Obélix XXL 3 : Le menhir de Cristal est aussi une affaire d’énigmes et d’épreuves farfelues, voire carrément casse-têtes. Vous devrez parfois faire preuve de subtilité, d’adresse et de réflexion pour traverser certains obstacles un peu fous imaginés par les romains. Ça ne s’invente pas.

©Microïds

L’âme de la bande dessinée quand à elle, est minutieusement reproduite et respectée. De l’humour pointu d’Uderzo et Goscinny, à l’excellent doublage français en passant par l’univers graphique. Prudence, l’utilisation prolongée d’Astérix & Obélix XXL 3 : Le menhir de Cristal peut provoquer un « retour en enfance » accompagné de bruitages vocaux et de jeux de mots discutables chez les plus grands. Pour les plus jeunes, ce sera surtout une bonne occasion de voir de plus près votre collection de BD après y avoir joué.

Vous reprendrez bien un peu de potion magique ?

Sur le même thème