Back to Bed, le sommeil paradoxal

Rémi Capdevielle - Le 27 Novembre 2020
Image en une : ©Bedtime Digital Games

Même si les musées sont fermés, on peut toujours en prendre plein les mirettes dans Back to Bed, un chef d’oeuvre graphique loin d’être soporifique !

Les troubles du sommeil sont un problème dont on ne parlera jamais assez. Alors que près de la moitié des français sont touchés par des troubles comme l’insomnie ou l’apnée du sommeil, entre 60 et 120 sont atteints de narcolepsie. C’est le cas de Bob, un narcoleptique touché par de fréquentes crises de somnambulisme. Il a donc une fâcheuse tendance à s’endormir un peu partout, un peu tout le temps. Problème : il risque sa vie à chaque escapade nocturne. On entre alors dans le subconscient de Bob, qui doit sûrement être amateur d’art contemporain le jour, vu ses influences. Un univers surréaliste, c’est le cas de le dire, inspiré par les plus grands peintres de notre ère, comme Dali, Magritte ou Escher.

©Bedtime Digital Games

Dans Back to Bed, vous devrez donc guider les pas de Bob pour l’emmener en lieu sûr, c’est-à-dire son lit ! Il faudra surtout l’empêcher de tomber dans le vide, en mettant des pommes sur son chemin ou en le faisant entrer dans des tableaux. Ce « puzzle-game » en 3D, très attachant et facile à prendre en main avec une manette, a été développé par les Danois de Bedtime Digital Games pour un projet d’étudiant. Même si Back to Bed devrait mettre votre logique et votre réflexion à rude épreuve, le mode « Cauchemar » propose de collecter des clés pour augmenter la difficulté. Pas vraiment de tout repos, donc…

Disponible en streaming dans le catalogue Blacknut (jeux inclus - sans engagement).